by nerinacocchi

Paris, 12ème arrondissement

Cher lecteur,

POST•M est arrivé à ce que j’appelle un point de maturation, c’est-à-dire à ce point où les idées doivent être transformées en gestes, actions, moments dramatiques, études et création de personnages, séquences et développement précis et motivés. Pour faire ce travail, il me faut du vide et du silence. Pour créer une certaine abstraction et distance qui permettent de distiller les discours et mouvements articulés jusqu’aujourd’hui.

Aujourd’hui a donc été ma journée de silence. Du vide créatif. Du manque d’articulation et de cohérence séquentielle artistique. Aujourd’hui j’ai plané, afin que demain ce soit une journée active. Pour écrire et réfléchir à comment défaire les noeux, comment créer une logique dramatique, comment ancrer les concepts que je retourne dans mon imaginaire depuis un plus d’un an dans une réalité bougée, parlée, chantée, photographiée et photographiante. Demain, ce sera una journée de précision.

Sur le fil des pensées,

Nerina

Advertisements