by nerinacocchi

Paris, 20ème arrondissement

Cher lecteur,

comment allez-vous ? Comment allez-vous en cet octobre 2011 ? Cet octobre politiquement chargé. Comment allez-vous ? Pendant que dans le monde, les protestes se multiplient, les élections politiques se succèdent, les décisions minables s’achevalent, comment allez-vous ? Ce qui veut dire : comment vous-sentez vous ?

Vous, la personne.

Fatigué(e) ? Heureux(se) ? Stressé(e) ? Endormi(e) ? Neutre ? Etiré(e) ? (Sur)chargé(e) ? En forme ? Beau (belle) ? Fade ? Doulourant(e) ? Deprimé(e) ? Fâché(e) ? Triste ? Engourdi(e) ? Ignorant(e) ? Vif(ve) ? Emporté(e) ? En position de pouvoir ? En position de faiblesse ? En contrôle ? Aux sens affinés ? Respectueux(se) ? Renfermé(e) ? En plein milieux du changement ? En mouvement ? Statique ? Transporté(e) ? Seul(e) ? En compagnie ? Plein(e) de ressources ? Pauvre ? Prêt(e) au changement ? Plein(e) d’idées ? À un carrefour ? Confiant(e) ? En connection avec l’Autre ? Dans le pétrin ? Souriant(e) ? Féroce ? Envieux(se) ? Jaloux (se) ? Stupide ? Rangé(e) ? Plein(e) d’oxygène ? Sain(e) ?

Comment vous sentez-vous ?

Je vous le demande, parce qu’en ce temps, qui comme beaucoup d’autres comporte des coalitions, des mouvements, des changements, des décisions, des évolutions, du caché et du visible, l’individu est souvent au milieu d’un conflit entre son monde et celui de la communauté.

Comment vous sentez-vous ?

Quelle est votre relation entre vous et ce qui vous entoure ? Entre vous et tout le reste ? Entre vous et l’air qui vous entoure ? Entre vous et vous-même ? Comment faites-vous partie de ce qui se passe en vous ? Comment faites-vous partie de ce qui se passe autour de vous ? Comment faites-vous partie de ce qui se passe près de vous ? Et loin de vous ?

Respirez, et dites-moi où sentez-vous la réponse à ces questions ?

(Sen)siemment,

Nerina

Advertisements