by nerinacocchi

Paris, 20e arrondissement

Cher lecteur,

quelles textures, quels liens, quel sens de communauté trouvez-vous dans les oeuvres d’art de ces deux artistes, Les Cages de Camille Henrot (2009) et Untitled (Passage II) de Cristina Iglesias ?

Quel est le rôle de la légèreté dans l’écoute ? Comment reconnaître le Soi en l’Autre est-il une question de transparence, d’ouverture d’esprit et de corps ? Comment est-ce que la ‘cage’ de la société nous permet d’y grandir et d’y être humain avec les autres ?

Volez bien dans vos pensées,

Nerina

Advertisements